Un bijou soigné avec amour
SetraWorld Magazine

Un bijou soigné avec amour

Collection de véhicules anciens – le Setra 315 HDH

La tradition de la marque est vivante, ce qui se ressent également dans la collection de véhicules anciens Setra et ses classiques bichonnés au possible : le dernier véhicule à rejoindre cette collection historique est un S 315 HDH de 1996 – un modèle du « Coach of the Year 1993 » dont le design et la technologie avaient à l’époque fait école.

Tradition oblige, et quelle tradition ! Que dire de la joie que cela procure lorsque la tradition est entretenue comme une passion telle qu’elle est vécue pour la collection de véhicules anciens Setra ! Cette collection inédite réunit 18 véhicules d’exception qui illustrent avec brio l’histoire de Setra. Il arrive que certains soient exposés au grand public, par exemple sur la ligne de départ de rallyes d’autocars rassemblant des véhicules historiques triés sur le volet ou lors de salons dédiés aux véhicules d’occasion. Les autocars sont alors briqués comme des sous neufs, tel que ce fut récemment le cas lors du Retro Classics de Stuttgart. Du S 8, premier autocar Setra datant de 1951, à la toute dernière acquisition : un S 315 HDH de 1996, un grand classique, certes comparativement jeune, mais d’autant plus spécial. En effet, si son ancien propriétaire, l’autocariste suisse René Heiniger avait rangé cet autocar dans un hangar bien tempéré dès son acquisition, ce S 315 HDH n’aurait jusqu’à aujourd’hui pas été mieux conservé qu’il ne l’a été. Il faut dire que sa peinture brille comme au premier jour et qu’il a fait l’objet d’un entretien technique absolument parfait.

Un bijou soigné avec amour - Collection de véhicules anciens – le Setra 315 HDH
Un bijou soigné avec amour - Collection de véhicules anciens – le Setra 315 HDH

Bonjour et au revoir : le S 315 HDH reste et le nouveau S 415 GT-HD « Edition Finale » de Setra de l’autocariste Heiniger Carreisen s’en va.

Il a pourtant parcouru plus de 500 000 km entre sa première mise en circulation en mai 1996 et son dernier trajet qui l’a conduit en novembre dernier à Neu-Ulm pour rejoindre la collection de véhicules anciens Setra : entre avril et octobre, nombreux furent les voyages réguliers à Venise, Prague, Ljubljana et Copenhague, en été jusqu’au Lac de Garde ou sur les traces de Guillaume Tell par le col du Klausen, ainsi que dans de nombreux autres recoins d’Europe. À savoir toutefois que le véhicule de prestige de l’entreprise Heiniger a bénéficié de certains traitements de faveur. Le S 315 HDH a été conduit le plus souvent par le patron en personne et a bénéficié de lavages à la main et d’un stockage à l’abri dans un hangar en hiver. Les adieux furent difficiles mais René Heiniger peut se consoler d’avoir laissé le S 315 HDH entre de bonnes mains. 

La gamme 300 prend une place de choix dans l’histoire de Setra. À son introduction en 1991, elle fut à l’origine d’éléments précurseurs aujourd’hui encore dignes d’impressionner, à l’instar des séries qui l’ont précédée. Ses nombreuses innovations axées sur les attentes de la clientèle avaient à l’époque ébahi les experts. Le principal élément novateur et fascinant était sa forme : les ailes latérales connotent encore aujourd’hui le design Setra. Sans oublier le système de rétroviseur intégral révolutionnaire qu’a développé Setra et qui avait été baptisé à l’époque de véritable « antenne d’insecte » par le public averti. Les nouveaux rétroviseurs extérieurs ont donné à l’autocar sa physionomie typique, ainsi qu’une visibilité panoramique sans pareil, non seulement sur les côtés, mais couvrant également la zone dite jusqu’alors de « l’angle mort ». Un seul coup d’œil dans le rétroviseur réglable de l’intérieur suffit aux conducteurs pour se persuader des avantages de ce système. René Heiniger a lui aussi rapidement apprécié les qualités de cette nouvelle gamme : « Lorsque j’ai observé à l’époque le S 315 HDH et sa genèse dans les ateliers de Neu-Ulm, j’ai tout de suite su que c’était mon autocar », aime à se souvenir René Heiniger du haut de ses 59 ans.

Un bijou soigné avec amour - Collection de véhicules anciens – le Setra 315 HDH

« Lorsque j’ai observé à l’époque le S 315 HDH et sa genèse dans les ateliers de Neu-Ulm, j’ai tout de suite su que c’était mon autocar. »

René Heiniger

Le S 315 HDH était certes construit selon le concept de la gamme précédente du 200. Cependant, c’est en termes d’utilisation et d’entretien que la nouvelle série 300 des autocars a été « réinventée ». L’écran d’affichage multifonction électronique, pour la première fois utilisé à bord d’un autocar, informait le conducteur de l’état de tous les systèmes vitaux. L’affichage, automatique ou apparaissant après pression d’un bouton au niveau du levier de colonne de direction, était proposé en différentes couleurs : rouge pour ce qui concernait la sécurité sur route, orange pour la sécurité de marche. En plus des six langues de série disponibles pour les messages en texte clair, il était également facile de programmer d’autres langues.

La facilité d’entretien a également joué un rôle essentiel dans la conception du nouveau S 315 HD. Les équipes du SAV et les techniciens de service ont fourni une assistance de taille en la matière. Résultat : un autocar particulièrement facile d’entretien, doté de certains extras, ce qui, à l’époque, n’allait pas forcément de soi. On citera par exemple un cache avant facilement amovible ou encore l’accès facile au système de lave-glace. Tous les messages d’erreur étaient automatiquement enregistrés dans un microprocesseur qui permettait leur analyse ciblée ultérieurement à l’atelier pour résolution. L’accès au moteur a lui aussi été étudié pour en faciliter la maintenance. 

Autre avantage de poids pour le client : malgré de nombreux aménagements en termes de confort et de dispositifs de sécurité, l’autocar ne s’est pas alourdi. Ceci a été réalisable grâce à l’optimisation de la structure grâce à la conception assistée par ordinateur.

Setra était, sans nul doute, en avance sur son temps avec la gamme 300 et c’est ce qu’a confirmé dès 1993 un jury de journalistes de la presse spécialisée en lui décernant le prix de « Coach of the Year ». Le succès de vente fut d’ailleurs au rendez-vous : pas moins de 1 686 exemplaires en ont été écoulés jusqu’au remplacement de la gamme par la série 400 en 2001. Le S 315 HDH de René Heiniger a été plus tard enrichi d’options comme deux caméras grand angle, l’une à l’avant et l’autre de recul, d’un lecteur de vidéos et de DVD. Sans oublier – il faut dire que c’était un souhait qui tenait tout particulièrement à cœur de ce Suisse soucieux du bien-être de ses passagers – le vase à chaque montant de fenêtre pour pouvoir agrémenter l’habitacle de fleurs.

« Le parfait état dans lequel le véhicule se trouve actuellement permettrait encore de circuler partout avec », se targuait Ottmar Steiner, mécanicien en chef chargé chez Setra des autocars historiques, à l’occasion de l’intégration du S 315 HDH à la collection de véhicules anciens Setra. Sa joie s’expliquait aussi par le travail en moins qui l’attendait sur le véhicule. En effet, la restauration obligatoire à réaliser par les experts en véhicules anciens peut attendre encore quelque temps pour un classique aussi jeune et aussi bien entretenu.

SetraWorld 53 – 01 | 2014