Sécurité passive renforcée.
SetraWorld Magazine

Sécurité passive renforcée.

La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Les adversaires sont : l’ossature de la voiture avant de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE et tout un arsenal de vérins hydrauliques menaçants. Le compte à rebours est rapide, la pression est d’autant plus forte : « Trois, deux, un, go », compte Peter Schmutz. Un vérin hydraulique de huit ou 16 tonnes presse une plaque d’acier de 250 x 400 millimètres l’une après l’autre en cinq points définis sur la protection anti-encastrement de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Une pression réelle : Le vérin hydraulique presse une plaque d’acier sur la protection anti-encastrement de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE avec une pression pouvant atteindre 16 tonnes.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Une pression réelle : Le vérin hydraulique presse une plaque d’acier sur la protection anti-encastrement de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE avec une pression pouvant atteindre 16 tonnes.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Une pression réelle : Le vérin hydraulique presse une plaque d’acier sur la protection anti-encastrement de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE avec une pression pouvant atteindre 16 tonnes.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Une pression réelle : Le vérin hydraulique presse une plaque d’acier sur la protection anti-encastrement de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE avec une pression pouvant atteindre 16 tonnes.

« La marque Setra est synonyme de sécurité. C’est pourquoi nous concevons nos bus en conséquence. Ces essais nous permettent de prouver que nos produits répondent aux exigences fixées. »

Peter Schmutz, ingénieur d’essai chez Daimler Buses
Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Peter Schmutz est ingénieur d’essai chez Daimler Buses et responsable des essais de sécurité passive.

Peter Schmutz travaille au sein du service essais de Daimler Buses et est notamment responsable des essais de sécurité passive depuis plus d’une décennie et demie. Il sait exactement ce qu’il fait, et pourquoi il le fait : « La marque Setra est synonyme de sécurité. C’est pourquoi nous concevons nos bus en conséquence. Ces essais nous permettent de prouver que nos produits répondent aux exigences fixées. »

« Dans le cas d’une collision frontale d’une voiture particulière, celle-ci doit être empêchée de s’encastrer. »

Deniz Uçur, développeur de caisse nue chez Daimler Buses

Contrairement aux camions, une protection anti-encastrement n’est pas prescrite par la loi pour les autobus. L’option protection anti-encastrement de la nouvelle MultiClass 500 LE se compose d’une traverse et de renforts situés derrière. La construction sert principalement à la protection des passagers. « Dans le cas d’une collision frontale d’une voiture particulière, celle-ci doit être empêchée de s’encastrer », explique Deniz Uçur, développeur de la caisse nue chez Daimler Buses.

Quand Daimler Buses fait des tests, il les fait bien. C’est pourquoi le contrôle est effectué conformément au règlement 93 CEE-ONU. Elle spécifie d’une part les dimensions et l’emplacement de la protection anti-encastrement et d’autre part la position des points d’application des charges, les forces d’essai et l’enfoncement maximal autorisé.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Concentration totale : Deniz Uçur, développeur de caisse nue chez Daimler Buses, vérifie les premiers résultats des essais.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Torture pour la caisse nue : L’ossature de la voiture avant de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE est préparée pour le test de la protection anti-encastrement.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Torture pour la caisse nue : L’ossature de la voiture avant de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE est préparée pour le test de la protection anti-encastrement.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Torture pour la caisse nue : L’ossature de la voiture avant de la nouvelle Setra MultiClass 500 LE est préparée pour le test de la protection anti-encastrement.

Le lieu d’intervention est le bâtiment 200, le hall du banc d’essai du centre de développement et d’essais (EVZ) de Daimler Truck à Wörth am Rhein. Les tests de sécurité passive y sont effectués non seulement sur les camions, mais aussi occasionnellement sur les autobus. Tous les contrôles simulent des accidents. Ils servent ainsi à la sécurité du conducteur et des passagers ainsi que des autres usagers de la route.

Jörg Dünschmann, ingénieur d’essai chez Daimler Truck, dirige le hall du banc d’essai. Avec son équipe, il amène l’ossature du bus dans les cinq positions de contrôle différentes à l’aide d’une grue. Dans chaque position, il est solidement vissé en quatre points sur le sol du hall et également arrimé avec des chaînes. Pour terminer, il doit résister à une énorme charge de pression.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Un expert de la précision : Avec son équipe, l’ingénieur d’essai Jörg Dünschmann ajuste l’ossature du bus au millimètre près pour les essais.

Sécurité passive renforcée. – La nouvelle MultiClass 500 LE possède une protection anti-encastrement à l’avant.

Les experts réunis : Peter Schmutz (à gauche) et Deniz Uçur (à droite) analysent les résultats du test directement sur le terrain d’essai.

Des caméras enregistrent chaque instant de l’inspection. Dans le poste de contrôle, l’équipe de test suit l’essai, observe ce qui se passe à travers la vitre et sur des écrans. Bartholomäus Zak du TÜV Rheinland y a également pris place. L’ingénieur chargé du contrôle du type et de l’homologation contrôle le déroulement des essais et les résultats, puis délivre la certification souhaitée. En effet, le constat est sans appel : La sécurité conçue est bonne, la sécurité testée est meilleure, la sécurité certifiée est inégalée. Peter Schmutz est sûr de lui au vu des résultats obtenus : « Nous sommes la référence en matière de sécurité passive ». C’est bon à savoir.