À l’abri de l’art
SetraWorld Magazine

À l’abri de l’art

De l’art aux arrêts de Krumbach, Autriche.

Dans la petite commune de Krumbach dans la forêt de Bregenz en Autriche, l’attente de l’autocar devient une expérience culturelle. Sept architectes internationaux ont conçu des abris bus peu ordinaires dans le cadre d’un projet commun du village, de la région, d’architectes et d’économistes.

Hanovre, Melbourne, Baltimore : les villes du monde entier possèdent toutes ou presque des abris bus extraordinaires. Mais à la campagne ? Et de surcroît, loin des flux touristiques ? Y aura-t-il quelqu’un pour les contempler ? Et comment ! « L’intérêt de nos abris bus conçus par des architectes internationaux demeure le même cinq ans après leur réalisation », rapporte Egmont Schwärzlern, le maire de la commune autrichienne de Krumbach. « Aujourd’hui, des centaines de visiteurs viennent du monde entier. » Des voyageurs individuels en voiture tout comme des groupes de touristes en autocar en provenance d’Europe, d’Asie et d’Amérique.

La petite commune de Krumbach, dans le Voralberg, située non loin de Bregenz dans l’ouest de l’Autriche ne profitait pourtant pas de la manne touristique il y a quelques années. « Nous sommes trop loin des domaines skiables et de randonnée et il y a peu de capacités d’accueil touristique ici », constate le maire Egmont Schwärlern. Un nouveau projet artistique inhabituel dans l’espace public devait changer les choses. « Au début, c’était juste une idée qui a jailli pendant une soirée bien arrosée », explique Egmont Schwärzler, « mais ensuite certaines personnes de l’association culturelle de Krumbach ont fait fructifier l’idée. » Sept architectes internationaux de Russie, de Norvège, d’Espagne, de Belgique, du Chili, du Japon et de la Chine ont été invités à créer des abris bus pour Krumbach. Les entreprises du bâtiment, les architectes régionaux et les ingénieurs en B.T.P. ont ensuite mis en oeuvre les projets bénévolement.

Le résultat, ce sont sept « abris bus » principalement fabriqués à partir de matériaux provenant de la région et intégrant les données locales qui interprètent « l’attente de l’autocar » de diverses manières. Ici sous la forme d’un toit « alpin » pointu, là comme « auberge du Voralberg » chaleureuse, ou comme vue panoramique sur les montagnes ou encore comme construction multifonctionnelle avec gradins intégrés pour le stade de football local.

 

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : oit alpin pointu.

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : auberge chaleureuse.

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : forêt de tiges avec escalier.

«Aujourd’hui encore, nous recevons la visite de centaines de visiteurs du monde entier.»

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : vue panoramique.

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : vue panoramique.

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : auberge chaleureuse.

Auberge chaleureuse, vue panoramique, forêt de tiges avec escalier, toit alpin pointu, gradins de spectateurs : les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs.

Les abris bus créés par des architectes de sept pays aimantent les visiteurs : gradins de spectateurs.

« Les abris bus ne viennent pas seulement décorer le paysage, ils remplissent également leur fonction », souligne Gerhard Felder, autocariste du village de Mellau situé à proximité et fondateur de la société Bregenzerwald Bus GmbH qui assure 40 % de tous les transports de ligne de la région. « À Krumbach et dans toute la forêt de Bregenz, beaucoup d’usagers empruntent l’autocar pour se rendre jusque dans les régions limitrophes. Il n’existe pas de région rurale en Europe qui bénéficie d’un transport de proximité aussi étendu que la forêt de Bregenz. Nos autocars desservent l’ensemble de nos 24 communes toutes les heures, et la plupart mêmetoutes les demi-heures. »

La densité du réseau d’autocar était sans doute aussi l’une des raisons pour lesquelles les personnes à l’origine de l’idée ont choisi des abris bus pour leur projet. En effet, jusqu’à présent, tous les arrêts ne bénéficiaient pas d’abris pour les passagers.

Les habitantes et habitants de Krumbach sont dans tous les cas fiers de leur projet d’arrêts d’autocar d’après le maire Egmont Schwärzler. « Krumbach est désormais connu partout comme le village avec les abris bus. » Un exemple pour d’autres communes ? « C’est difficile à analyser », déclarer Egmont Schwärzler. « Chaque commune est différente. Pour nous, le projet a dans tous les cas porté ses fruits. »